October 2, 2022
Les fils de Britney Spears ne veulent plus la voir, leur père Kevin Federline explique

La vie de Britney Spears est décidément faite de rebondissements incessants. Libérée de sa tutelle depuis maintenant neuf mois, la chanteuse profite pleinement de sa nouvelle vie loin des restrictions qui lui ont été imposées durant 13 ans : un fastueux mariage avec Sam Asghari célébré en juin, plusieurs voyages, un déménagement dans une nouvelle villa à Los Angeles … Mais le bonheur aura été de courte durée. La pop star doit aujourd’hui faire face à une interview confidences de son ex-mari Kevin Federline . 

En attendant la diffusion de cet entretien sur la chaîne ITV news dans quelques jours, le «Daily Mail » en a dévoilé plusieurs extraits samedi 6 août. Des passages dans lesquels Kevin Federline affirme que les deux enfants qu’il partage avec Britney Spears, Preston et Jayden (16 et 15 ans), ont décidé de prendre leurs distances avec leur mère. «Les garçons ont décidé de ne pas la voir pour le moment. Cela fait quelques mois qu’ils ne l’ont pas vue. Ils ont pris la décision de ne pas aller à son mariage», explique l’ancien danseur, qui a partagé la vie de la princesse de la pop entre 2004 et 2007.

Selon l’Américain de 44 ans, la tutelle imposée à Britney Spears par son père Jamie l’a «sauvée». Mais le déballage médiatique autour de cette tutelle aurait eu un impact sur Preston et Jayden. «Tout cela a été difficile à regarder, plus difficile à vivre, voir mes garçons traverser ça a été plus difficile qu’autre chose. Ça a été dur. C’est la chose la plus difficile que j’ai jamais eue à faire dans ma vie.»

S’il insiste sur le fait que Preston et Jayden aiment leur mère, Kevin Federline explique qu’il n’est pas évident pour eux de la voir poser dénudée sur les réseaux sociaux : «J’essaie de leur expliquer :”Écoutez, c’est peut-être juste une autre façon pour elle de s’exprimer.” Mais cela n’enlève rien à ce que cela leur fait. C’est dur. Je ne peux pas imaginer ce que ça fait d’être un adolescent qui doit aller au lycée», ajoute celui qui a refait sa vie avec une joueuse de volley, avec qui il a eu deux filles en 2011 et 2014. 

» continue to Paris Match